Natagora demande une réponse politique forte au déclin de la biodiversité

Une réponse urgente, transversale et d’envergure au déclin de la biodiversité !

Natagora soutient la proposition de Résolution(1) visant à apporter une réponse urgente, transversale et d'envergure au déclin de la biodiversité et des richesses qu'elle procure à la Wallonie.

Le constat alarmant d’un tel déclin et l’urgence d’y apporter des solutions tangibles ont été maintes fois rappelés. L’analyse sur l’État de l’Environnement wallon 2017 permet de souligner(2) que :

  • neuf habitats Natura 2000 sur dix sont dégradés,
  • plus d’un tiers des espèces monitorées sont en danger d’extinction (en particulier, les papillons, libellules, reptiles et poissons),
  • le déclin des populations d’oiseaux communs se poursuit : - 50% en 25 ans !

Une politique volontariste susceptible d’enrayer la tendance doit suivre quatre axes principaux :

1 - Renforcer la prise en compte des services écosystémiques.

Pollinisation, lutte contre l’érosion, les inondations, les coulées boueuses, contrôle biologique, stockage de carbone… ces services liés à la biodiversité sont indispensables pour l’être humain. Une meilleure compréhension de la part des citoyens en permettrait une valorisation dans les différents projets menés en Wallonie.

2 - Adopter un mode de fonctionnement transversal.

La priorité de tout responsable politique, quelle que soit son obédience, doit être d’enrayer le déclin de la biodiversité et de favoriser dans ce but des actions concrètes et rapides. Chaque citoyen doit également pouvoir s’impliquer dans le débat, qu’il réagisse à titre individuel ou à l’aide de structures associatives.

3 - Préparer une Stratégie Biodiversité forte, concrète et aux moyens adéquats.

Natagora retient la tenue d’assises de la biodiversité comme pouvant être un élément fédérateur. Le travail à réaliser ne part pas de rien et peut s’appuyer sur l’ensemble des constats et pistes de solutions existantes (notamment résumées dans la proposition de Résolution précitée).

4 - Valoriser les outils existants.

Gestion des réserves naturelles, projets LIFE, outils CoDT, PCDN, MAE, PwDR, travail des ONG et des collectifs citoyens, initiatives communales…, autant d’outils à valoriser avant d’en créer de nouveaux (Task Force Biodiversité, nouveau label Biodiversité, Conservatoire des Espaces Naturels…). Il est possible d’en tirer le meilleur en valorisant la coordination entre les acteurs et la transversalité entre ces différents outils tout en allouant des moyens humains, financiers et techniques à la hauteur de l’enjeu.

Natagora et son réseau de volontaires se tiennent à la disposition des pouvoirs publics pour œuvrer tous ensemble à stopper le déclin de la biodiversité en Wallonie.

[1] PW - Doc. 1133 (2017-2018) N° 1

[2] http://www.iewonline.be/IMG/pdf/__cce_ct_180124_avis_reew.pdf - http://www.iewonline.be/etat-de-l-environnement-en-wallonie-espoirs-sur-fond-noir

 

Voir toutes les news