Vallée de la Vierre

Création en 2004
Une superficie de 50,01 hectares
Accessibilité :

La perle de l'Ardenne méridionale

Depuis sa source dans la forêt de Luchy (Libramont-Bertrix) jusqu'à sa confluence avec la Semois dans la commune de Chiny, la Vierre modèle le paysage. Sur l'ensemble de la magnifique vallée de cette rivière de caractère, Natagora a entamé un ambitieux projet de réserve naturelle. Actuellement, une cinquantaine d'hectares situés à proximité immédiate de la rivière ont déjà pu être protégés.

Des paysages agricoles typiques de l'Ardenne

Autrefois, la vallée de la Vierre présentait un paysage mixte de prairies humides régulièrement fauchées, de landes et pelouses parcourues par des troupeaux d'ovins et de forêts de feuillus sur certains versants et plateaux. Les quelques prairies maigres encore préservées témoignent des anciennes pratiques agro-pastorales. Aujourd'hui, ces parcelles sont généralement pâturées par les vaches rustiques galloways d'un cultivateur de la région.

Des hommes rassemblés pour un même projet

C'est grâce au projet LIFE Moule perlière que les premiers terrains de la réserve ont pu être acquis. La Vierre accueille en effet un des derniers bastions de ce mollusque à l'ouest du Rhin ! Différents acteurs se sont ainsi mobilisés pour améliorer la qualité de l'eau de la vallée : cartographie des populations de moules perlières et de mulettes épaisses, création de réserves naturelles, restauration de berges par la pose de clôtures et d'abreuvoirs pour le bétail, restauration de fond de vallée (abattages de résineux) et de forêts rivulaires (plantation de feuillus).

Un festival de couleurs

Aujourd'hui, ces actions profitent directement à une faune et une flore riches et diversifiées. Dès le mois de juin, les papillons inféodés à la renouée bistorte animent les prairies colorées de la Vierre. Pies-grièches, tariers pâtres, bruants des roseaux, martins-pêcheurs, mais également les emblématiques milans royaux, grands corbeaux et cigognes noires s'en donnent à cœur joie au fil des méandres de la rivière. La réserve accueille également deux hôtes de marque : le castor et le gomphe vulgaire, une libellule devenue rarissime en Belgique !

En savoir plus sur cette réserve

Les espèces

Castor d'Europe
Cuivré de la bistorte
Milan royal
Moule perlière

Responsable

Ariane Cathelyns et Mathieu Gillet