Prés de la Wamme

Création en 2006
Une superficie de 13,63 hectares
Accessibilité :

Un écrin de verdure pour une rivière sauvage

En empruntant la rue de Binte, à Hargimont, on se perd dans la nature entre prés et bois, pour soudain découvrir un paysage de toute beauté. Les Prés de la Wamme s’étendent sur près de 14 ha où s’épanouissent une flore et une faune d’une richesse indéniable. Au fond de la prairie, on aperçoit les flots de la Wamme qui glisse sur son lit de galets au milieu d’une forêt rivulaire encore intacte.

Des eaux de qualité exceptionnelle

Le site est situé dans le nord de la province de Luxembourg, à cheval sur les communes de Marche-en-Famenne et de Nassogne. On y rencontre différents types de prairies, fauchées ou pâturées, s'étendant de part et d'autre de la rivière. Ses eaux sont d'excellente qualité. Elle a conservé ici un caractère naturel, avec des berges non rectifiées et un lit constitué de nombreux bancs de galets.

Cent cinquante !

C’est le nombre d’espèces végétales recensées sur la réserve. On y retrouve notamment la rare renoncule à feuilles de lierre qui bénéficie d'une protection légale stricte en Wallonie. Dans la mégaphorbiaie, le printemps fait exploser les taches jaunes des populages des marais et la renouée bistorte peuple de larges plages humides formées par les anciens méandres de la Wamme. Entre les prairies de fauche s’épanouissent de grandes zones de joncs où se perdent les ruisselets qui s’écoulent vers la rivière.

Un sanctuaire pour le martin-pêcheur

Depuis les haies de bordure, la pie-grièche écorcheur chasse les insectes. Elle affectionne particulièrement les buissons d’épineux sur lesquels elle a l’habitude d’empaler ses captures. Et dans les mares qui parsèment le site, les tritons alpestres, ponctués ou palmés ainsi que les grenouilles rousses s’immergent à la moindre alerte. Mais la star de la réserve, c’est le martin-pêcheur, qui a élu domicile le long du cours d’eau. Cet oiseau plongeur aménage son nid dans les berges abruptes et chasse petits poissons et insectes aquatiques. Il n’est donc pas rare de voir une flèche bleue raser l’onde en poussant des cris aigus. Ouvrez l’œil !

En savoir plus sur cette réserve

Les espèces

Criquet ensanglanté
Pie-grièche écorcheur
Populage des marais
Renouée bistorte

Responsable

Michel Louviaux