Haute-Sambre

Création en 1985
Une superficie de 72,91 hectares
Accessibilité :

Un monde d'eau et de marais

Installée au confluent de la Hantes et de la Sambre, à l'ouest de Thuin, la réserve naturelle de la Haute Sambre s’étend sur 70 ha et mêle mares, étangs, drains et rivières. Elle renferme un des derniers marécages qui se succédaient jadis nombreux dans la vallée, et présente un grand intérêt pour la faune.

 

Mosaïque de milieux humides 

De nombreuses espèces trouvent refuge au bord des mares, dans les roselières ou dans les fourrés environnants. Amphibiens et libellules viennent s’y reproduire en nombre… et une rare méduse d’eau douce a déjà été observée dans un des plans d’eau.

Pour le bonheur des oiseaux d'eau 

Profitant de la manne de nourriture qui se cache sous les flots, l’avifaune n’est bien sûr pas en reste. La sarcelle d’hiver et la bécassine des marais nichent dans la réserve, tandis que grandes aigrettes, butors et busards Saint-Martin sont fréquemment présents. En hiver vient la période des grands rassemblements : bécassines des marais, sarcelle d’hiver, hérons cendrés... La réserve abrite d’ailleurs une des plus grandes héronnières de Wallonie, comptant quelques septante nids qui résonnent de cris gutturaux lorsqu’on les approche.

Diversité de gestionnaires 

De nombreuses gestions sont nécessaires pour maintenir la diversité des habitats. Les rejets de ligneux, par exemple, sont fréquemment coupés. Laissés à eux-mêmes, ils envahiraient rapidement les marais. Mais les hommes ne sont pas les seuls à gérer la réserve. Répartis sur deux zones clôturées, onze chevaux tarpans créent naturellement des sentiers, des pâtures et des vasières en piétinant les prairies humides, ce qui diversifie les habitats. Ils aident également à limiter le reboisement. De plus, le crottin attire de nombreux insectes, dont se délectent divers oiseaux limicoles.

La présence des chevaux revêt également un autre avantage : les marais souffrent encore d’une image négative auprès du grand public et ces animaux, familiers et rassurants, permettent le contact avec les habitants et l’ouverture de la discussion. En passant par les marais, on est autant touchés par la beauté de la nature que par l’accueil des hommes qui en prennent soin. Alors n’hésitez pas à empoigner sécateur ou râteau et à leur donner un coup de main, vous ne serez pas déçu !

En savoir plus sur cette réserve

Les espèces

Bécassine des marais
Bruant des roseaux
Grande aigrette
Triton crêté

Responsable

Jean-Marc Laurent

Les partenaires de cette réserve