Basse Wimbe

Création en 1995
Une superficie de 34,56 hectares
Accessibilité :

Prés bocagers de Famenne

La réserve de Basse Wimbe est logée au centre de la dépression schisteuse de la Famenne, dans la commune de Rochefort. Dans un paysage très ouvert,  le site assez étendu se compose essentiellement de prairies, avec çà et là quelques lambeaux forestiers.

Une région pleine de potentiel

Les sols de la région sont caractérisés par des argiles lourdes et imperméables. Sur ces terres peu rentables, les cultures ont toujours été rares, et les prairies dominantes. Dans le terroir bocager de la Famenne, les fauches tardives et le pâturage extensif des troupeaux ont permis l’établissement d’un type particulier de prairie humide, riche en silaüs des prés, colchiques d’automne, et bien d’autres plantes à fleurs, graminées et laîches. Mais l’intensification des pratiques agricoles a progressivement transformé ces milieux. En Basse Wimbe comme ailleurs en Famenne, la végétation des prairies a été profondément altérée par le remembrement, le drainage et l’engraissement des herbages.

Réserve en cours d’épanouissement

La réserve naturelle comprend un ensemble de prairies de valeurs inégales : certaines sont des petits joyaux, d’autres sont des milieux dont la diversité biologique doit être restaurée. Nous y travaillons ! Parmi les espèces qui font déjà la richesse du site, certaines sont assez rares. L’ophioglosse vulgaire, l’orchis mâle, la platanthère des montagnes ne sont qu’un aperçu de la grande diversité floristique. Sans compter les nombreux champignons, lichens et mousses. Quelques boisements de chênes où poussent cornouiller mâle, bois-gentil, alisier et genévrier sont laissés à leur évolution propre.

Avifaune bocagère

Les oiseaux des bocages sont bien représentés sur la réserve et ses alentours, avec notamment le rossignol, le tarier pâtre, la pie-grièche écorcheur et occasionnellement le très rare râle des genêts. De nombreux papillons fréquentent les prairies les plus diversifiées. Mais le plus remarquable insecte de cette réserve naturelle est sans conteste la présence d’une petite demoiselle au bleu profond, l’agrion de Mercure, espèce extrêmement rare en Wallonie.

En savoir plus sur cette réserve

Les espèces

Agrion de mercure
Bruant jaune
Chevreuil européen
Demi-deuil

Responsable

Jacques Gallez